112 INTERVENTIONS DU SDIS EN 2022

Les pompiers d’Aubonne s’entrainent avec ceux de Lausanne

Le 27 juin dernier, le centre de secours d’Aubonne a eu l’opportunité d’organiser un exercice avec la collaboration du Service de protection et sauvetage de Lausanne (SPSL).

L’objectif était de tester les accès par rapports aux véhicules afin de mettre en pratique les compétences de chacun et de tester les différentes possibilités tactiques sur ce site aux accès difficiles.

Lors de cette soirée, nos pompiers sont confrontés à une simulation de feu de toiture au château d’Aubonne. Rassemblés en caserne, ils reçoivent les informations sur le sinistre et se répartissent dans les véhicules engagés selon leurs compétences.

Le chef d’intervention (CI) organise son dispositif et ordonne les missions à ses équipes. Le véhicule modulaire et l’échelle automobile (VEA) se rendent sur la place du château et le tonne-pompe (TP) se positionne au pieds du bâtiment. Le module berce accompagnement (MBA) est déposé pour permettre au véhicule modulaire d’aller chercher la berce tuyaux dans le but d’effectuer un transport d’eau.
Alors qu’une équipe de porteurs d’appareil de protection respiratoire (APR) se prépare à pénétrer dans le château pour localiser le feu, l’échelle est déployée au-dessus du toit. Dans le même temps, la machiniste TP s’affaire à donner de l’eau aux porteurs et à alimenter son véhicule depuis la BH.

Pendant que des équipes APR œuvrent sous les combles, un autre porteur travail depuis la plateforme du VEA. En parallèle, le système d’aspiration avec une motopompe est mis en place depuis la piscine communale afin de compléter l’alimentation hydraulique du dispositif pour un renfort, à l’aide d’une échelle, sur la toiture.

Compte-tenue de la situation, un soutien du véhicule avec bras élévateur (VBE) du SPSL est également alarmé selon la systématique du centre de traitement des appels (CTA). Une fois sur place, le CI lui indique son emplacement et une autre équipe de porteurs APR est engagée en renfort depuis sa plateforme. À la demande du directeur d’exercice, le bras élévateur effectue la cartographie du toit du château selon les possibilités de l’engin. Le repli est ordonné une fois le dispositif complet en place et que l’incendie est considéré comme maitrisé.

Lors de cette soirée, le déploiement a nécessité la mobilisation d’une quarantaine de sapeurs. Le SDIS en profite pour les remercier de leur engagement lors de cet exercice mais aussi au fil de l’année, ainsi que le chef de centre qui a organisé et coordonné cet entrainement. Nos remerciements sont également adressés au SPSL pour la mise à disposition du véhicule ainsi que leurs sapeurs.