91 INTERVENTIONS DU SDIS EN 2024

L’année 2022 du SDIS Etraz-région en quelques chiffres

Le mercredi 1er février s’est déroulé le traditionnel rapport annuel du SDIS Etraz-Région, à Gimel. Lors de cette soirée, nos membres et les autorités ont eu l’occasion de (re)découvrir l’ensemble du travail et de l’investissement mené tout au long de cette année. Au total, cela représente près de dix-sept mille heures investies en tenue de pompiers !

Le SDIS Etraz-Région en 2022 c’est avant tout plus de 250 femmes et hommes qui investissent du temps par passion au secours de la population. Comme l’ont souligné certains membres des communes représentées ainsi que le Capitaine David Sanz – Vice-Président de la Fédération Vaudoise des Sapeurs-pompiers (FVSP) – et le Major Stéphane Pichon – Inspecteur régional à l’Etablissement cantonal d’assurances (ECA) pour la région Ouest – présents pour l’évènement : sans leur engagement et la compréhension de leurs proches et employeurs, le bon fonctionnement des SDIS du canton ne pourraient pas fonctionner. L’heure était donc aux chaleureux remerciements et à la reconnaissance de leur altruisme alors que nous vivons dans une société de plus en plus individualiste.

Coté chiffres, le secteur regroupe 28 communes sur lesquelles 4 DPS (Détachement de premier secours) et 6 DAP (Détachement d’appui) sont répartis. Durant l’année écoulée, ce ne sont pas moins de 187 interventions contre 176 en 2021 (soit environ 10% de plus) qui ont mobilisés nos troupes, équivalent à 2’454 heures de mobilisation. Celles-ci sont globalement réparties de manière quasi équivalente entre la journée de 6h à 18h (36%), les nuits de 18h à 6h (31%) et les week-end du vendredi 18h au lundi 6h (33%). Toutes les communes ont fait appel au 118 à l’exception de Berolle qui n’en comptabilise aucune.

Le répartition de ces interventions par type d’évènements, revient à :

  • 32 alarmes automatiques en 2022 (vs 44 en 2021 soit environ -30%)
  • 23 assistances de personnes (18) ou d’animaux (5) avec ou sans moyen aérien
  • 63 feux avec une augmentation nette et inquiétante des feux de forêt (vs 37 en 2021, soit un augmentation de 70%)
  • 16 interventions ABC
  • 12 évènement naturels couvrant les chutes de matériel, les inondations et débordements de cours d’eau (vs 20 en 2021, soit un réduction nette de 40%)
  • 19 techniques et divers
  • 20 inondations pour des raisons accidentelles ou d’usures
  • 2 accidents

A cela s’ajoute les 3’120 heures de permanence réparties sur les week-end, (hors jours fériés), ou nos sapeurs sont de piquet et peuvent être alarmé·e·s en tout temps. Viennent également s’ajouter les 11’185 heures de formations afin de rester performant·e·s et opertionnel·le·s tout au long de l’année. C’est à chaque fois l’occasion de revoir les acquis ou de découvrir du nouveau matériel, de nouvelles méthodes de déploiement, actions opérationnelles ou autres… Sans oublier les 1’923 heures d’entretien du matériel et des véhicules pour s’assurer de la sécurité des usager·e·s ainsi que de la population, ou encore les 3’827 heures de travaux administratifs nécessaire au bon déroulement de toutes les activités du SDIS dans son ensemble !

Ce rapport, c’est aussi l’occasion de féliciter et d’officialiser les promotions. Cette année ont été nominé·e·s :

  • au grade de Caporal : Bourgeois Romain, Lengen Eveline, Moncada Alicia, Rolaz Tanguy et Van den Brande Alexandre ;
  • au grade Sergent-Chef : Chenaux Grégory, Croisier Martial, Gigandet Sylvain, Pelicano Vaz Mathieu, Piguet Raphaël, Robson David et Santschy Grégory ;
  • au grade de Sergent-Major : Maeder Alexandre ;
  • au grade de Lieutenant : Bignens Stéphane, Golay Nicolas, Jaquier Joël, et Lagnel Anne.

Ce sont aussi 42 membres qui ont été remercié·e·s pour leur fidélité et leur engagement pour les jubilaires de:

  • 5 ans : Gremaud Cédric, Jacquier Cédric, Kemnitz Marie, Pernoux Sébastien, Schopfer Nathan, Schopfer Thery et Sierra Richard ;
  • 10 ans : Bernard Michaël, Croisier Fabien, Domenig Grégory, Golay Raynald, Jeanmonod Dylan, Maeder Alexandre, Magnin Elise, Mai Robin, Mathey Jérémie, Mouthon Maël et Reymond Antoine ;
  • 15 ans : Burnier Pierre-Frédéric, Chenaux Grégory, Conne Eric, Croisier Julien, Domingues Joël, Jaquier Joël, Lagnel Anne et Tschantz Anthony ;
  • 20 ans : Barras Thierry, Bombardier Julien, Desarzens Nicolas, Graf Sylvain, Pasquier Sacha et Piguet Raphaël ;
  • 25 ans : Besson Martial, Ducret Didier et Rojard Christophe ;
  • 30 ans : Berger Patrick, Michon Cédric et Renaud Cédric
  • 35 ans : Dufour Stéphane et Renaud Jean-Michel.

L’occasion pour notre SDIS de rappeler que nos instances cantonales en matière de défense incendie de Suisse romande lancent aujourd’hui le label « Employeur partenaire ». Cette distinction sera décernée aux entreprises qui signent la « Charte Employeur » qui formalise les droits et devoirs respectifs de l’employeur et des sapeurs-pompiers volontaires dans l’entreprise. Les instances cantonales entendent donc valoriser l’implication des entreprises et les inciter à embaucher des sapeurs-pompiers volontaires.

En Suisse, le service de protection contre les incendies repose essentiellement sur le volontariat : 98% des pompiers sont volontaires et s’engagent pour la protection de la population non seulement sur leur temps libre mais aussi durant leurs heures de travail en journée ! Ce label traduit des valeurs fortes ! L’employeur qui s’engage démontre ainsi sa responsabilité sociale en s’investissant pour la sécurité de la population. Sur le marché du travail comme à l’interne, il se positionne en tant qu’employeur moderne, à l’écoute des besoins de ses collaborateurs·rices.

Pour plus d’infos sur le label employeur > https://www.eca-vaud.ch/sapeurs-pompiers/136-general/485-un-nouveau-label-pour-certifier-et-valoriser-l-engagement-des-employeurs-en-faveur-des-sapeurs-pompiers-volontaires